Calendrier

Pages

Compteurs

Fils RSS

contribution des infirmières libérales au fonds de garanties des dommages

Par filessonne :: 18/05/2012 à 12:58 :: Général

Fichier joint : Arrete_du_23_avril_2012_version_consolidee_au_20120518.doc

L'arrêté fixant les montants de contribution obligatoire au au fonds de garantie des dommages liés à des actes de prévention, de diagnostic ou de soins est paru lundi 23 avril au Journal Officiel. La contribution des infirmiers libéraux s'élève à 15 euros par an.

Nouveau Ministre de la santé

Par filessonne :: 17/05/2012 à 20:44 :: Général
Marisol Touraine prend en charge le ministère de la Santé
Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, a pris en charge jeudi matin le ministère de la Santé, à l'issue d'une passation des pouvoirs avec le ministre sortant Xavier Bertrand.
Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, a pris en charge jeudi matin le ministère de la Santé, à l'issue d'une passation des pouvoirs avec le ministre sortant Xavier Bertrand.

AFP - Marisol Touraine, ministre des Affaires sociales et de la Santé, a pris en charge jeudi matin le ministère de la Santé, à l'issue d'une passation des pouvoirs avec le ministre sortant Xavier Bertrand.

Elle devait ensuite prendre possession des dossiers du ministère des Solidarités transmis par la secrétaire d'Etat sortante Marie-Anne Montchamp, en l'absence de Roselyne Bachelot qui dirigeait ce ministère.

"Le moment n'est pas aux déclarations politiques sur le contenu des dossiers que je vais porter", a indiqué Marisol Touraine, se déclarant fière de la confiance qui lui a été accordée par le président de la République et le Premier ministre.

La nouvelle ministre suit les dossiers sociaux et de santé depuis une quinzaine d'années.

"Le ministère de la Santé n'est pas un ministère comme les autres, pas de vacances, pas de week-end, les épidémies ne laissent jamais de répit mais je sais que vous serez aussi très engagée avec vos convictions dans ce superbe ministère", lui a dit Xavier Bertrand devant les journalistes.

Un certain flou persistait en fin de matinée concernant l'attribution du dossier des retraites. Il n'a pas été immédiatement précisé si Marisol Touraine le suivrait. Des décrets d'attribution devaient être publiés dans la journée pour clarifier le périmètre des différents ministères

Prochaine réunion jeudi 21 juin 2012

Par filessonne :: 17/05/2012 à 20:22 :: Général

Notre prochaine réunion du 21 juin sera composée de plusieurs volets

- rappel des principes d'hygiène à domicile pour l'infirmière libérale

- Application des nouvelles lettres clés en date du 27 mai 2012 :

MAU pour Majoration d'acte unique

MCI pour Majoration de coordination infirmière

- Prescription des contraceptifs oraux : renouvellement à l'identique

l'adresse de la réunion est maintenant : MAIRIE DE ST GERMAIN LES ARPAJON, rue René Décles

filessonne.. le retour

Par filessonne :: 17/05/2012 à 20:18 :: Général

Notre blog est resté longtemps inactif.. nous nous en excusons, mais notre association a poursuivi ses réunions à un rythme soutenu continuant à informer les infirmières libérales de l'évolution de notre profession!

L'information reprend le blog!!!

 

réunion du 10 septembre 09

Par filessonne :: 04/09/2009 à 14:36 :: Général
Les réunions de Fil Essonne reprennent  ce jeudi 10 septembre.
Nous avons peu l'occasion d'être en contact avec le laboratoire Monlycke et ses produits à base de silicone, aussi nous avons convié le laboratoire et
Voici le programme de la réunion d’information   :
- Début à 14h avec un petit cocktail d’entrée,
- puis  présentation du laboratoire MOLNLYCKE HEALTH CARE (étant donné que c’est un nouveau laboratoire sur le secteur).
- suivi de la présentation de la technologie SAFETAC (enduction de silicone) et de la gamme de pansements MEPILEX.
 
Nous ferons à la suite de tout cela une séquence questions /réponses et nous finirons par un buffet de petits fours durant lequel seront  distribués des sachets contenant des échantillons de pansements.
 
Notre réunion a lieu comme d'habitude salle Olympes de Gouges rue René Dècles à St Germain les Arpajon.

Formation Fil du 11 juin 09

Par filessonne :: 10/06/2009 à 16:07 :: Général

Jeudi 11 Juin de 14 à 17 heures

salle Olympe de Gouges, rue René Dècle à St germain les Arpajon :

Formation animée par AMI Soins

- L'infirmière et la prescription

Rappel sur la LPPR, POint sur le décret du 14 avril, pourquoi? quels produits

- L'infirmière et les déchets de soins

la réglementation, la solution GAP Hygiène et santé

- Prise en charge globale du patient

AMI Soins une gamme de sets pour vous faciliter la vie

Venez nombreux!!

culture hospitalière et citoyenneté

Par filessonne :: 10/06/2009 à 16:04 :: Général
----- Original Message -----
Sent: Tuesday, June 09, 2009 10:10 PM
Subject: TR: 12 juin 09 : Culture hospitalière et citoyenneté- Association IDEES

Cher(e)s collègues, cher(e)s adhérent(e)s,
 
Nous sommes heureux de vous proposer une nouvelle thématique le 12 juin 09 sur le thème :
 
"Culture hospitalière et citoyenneté : usagers et professionnels de santé : une difficile alliance".
 
Merci de bien vouloir diffuser largement cette annonce auprès de vos collègues soignants.
 
Pascal RAUTUREAU
Association IDEES
2 A rue de Beaulieu
91650 BREUILLET
 
Si vous ne souhaitez plus recevoir d'informations de notre association, merci de bien vouloir renvoyer un e-mail de confirmation à : idees@cegetel.net
 
 

L’association I.D.E.E.S

 

(Infirmières Diplômées d’Etat Expertise en Soins)

 

vous propose une nouvelle matinée thématique  : 

 

2 A Rue de Beaulieu

91650 BREUILLET                                                      

Tel : 06.07.15.00.80

Email : idees@cegetel.net

http://associdees.blogspot.com

 

Entrée gratuite sur inscription

 

Culture hospitalière et citoyenneté

 

Usagers et professionnels de santé : une difficile alliance

 

ü      Au temps où les usagers n’existaient pas

ü      L’émergence du concept « d’usagers » : origine et bataille de mots

ü      Des chartes et des lois pour lui donner « corps » et « droits »

ü      A l’hôpital, la difficile présence du « tiers »

ü     Le  « mouvement associatif en santé » aujourd’hui : entre force à l’extérieur et suspicion à l’intérieur

 

                                 Quid alors de possibles partenariats ?

 

Intervenant :

Chantal DESCHAMPS

 

 Médiatrice en santé

Vice-présidente de la commission nationale

d’agrément des associations d’usagers de la santé

 

Vendredi 12  juin 09 de 9 h 30 à 13 h 30

 

Centre de Formation  Continue du Personnel Hospitalier (CFCPH)

IFSI- Salle A (algéco extérieur IFSI)

Enrichissement des soins infirmiers - Association IDEES

G.H Pitié Salpêtrière

47 Bd de l’hôpital 75013 PARIS

 Déjeuner possible sur place

 

Confirmation de votre présence souhaitée par émail :

 

idees@cegetel.net                  ou sur notre répondeur : 06.07.15.00.80


urgentissime

Par filessonne :: 01/06/2009 à 16:05 :: Général
Cabinet Fraysse Bernat, secteur Jean Rieux / Saint Exupery (31400 /
31500) cherche de toute urgence IDEL pour remplacement de 10 à 15 jrs par mois
pdt 3 à 6 mois.
très bon CA  - Horaires : 7h00 - 12h00 / 16h00 - 19h00.
Pour tout renseignement : 06.75.02.82.41

cotisation à l'Ordre Infirmier

Par filessonne :: 05/04/2009 à 14:33 :: Général

 

 

Paris, le 3 avril 2009

 

Construire l’avenir de la profession

 

En créant l’Ordre des infirmiers, le législateur a souhaité confier à une institution indépendante toutes latitudes pour lui permettre d’assurer la promotion et la défense de l’ensemble de la profession infirmière, quelle que soit sa pratique, son mode d’exercice, sa région. Afin de garantir son indépendance, d’assurer ses missions et d’assumer son fonctionnement, une cotisation annuelle est fixée. La cotisation est obligatoire pour tous les infirmiers et infirmières en exercice.

 

Après une journée d’échange avec les 100 présidents de départements, et les 23 présidents de régions,  le montant de la cotisation a été voté par les conseillers nationaux ordinaux. Il est fixé à 75 euros par an, en séance de ce jour.

Ce montant va permettre de mettre en place une structure ordinale au service de tous les infirmiers, pour l’excellence des soins et d’engager rapidement le chantier fondateur de la profession : l’élaboration du code de déontologie.

 

L’Ordre porte également le projet de réforme « Licence, Master, Doctorat » et veut valoriser la filière en sciences infirmières, à l’instar des modèles européens et francophones. 

Dans le cadre du projet de loi Hôpital, Patients, Santé, Territoires, dont les débats reprendront en mai au Sénat, la structure ordinale entend défendre et faire reconnaître les fonctions et les responsabilités croissantes des infirmières et infirmiers. L’Ordre est également l’interlocuteur officiel de la Haute Autorité de Santé, notamment sur le thème de la coopération entre les professionnels de santé.

 

Il entend aussi honorer au mieux sa mission d’entraide et de solidarité au service des infirmiers.

 

Les élus ordinaux vont s’adjoindre les services d’une équipe professionnelle qualifiée afin de mettre en oeuvre les missions légales de l’Ordre : maintenir l’éthique de la profession ; promouvoir la compétence des infirmiers ; contribuer à la qualité et à l’évolution de la réglementation par ses avis et propositions ; s’assurer de la qualité individuelle et collective des soins, de la diffusion des règles de bonnes pratiques et de la pertinence des conseils donnés ; réguler l’accès à la profession par l’inscription au tableau et suivre la démographie infirmière.

 

Par son choix le Conseil National de l’Ordre des Infirmiers, après une étude budgétaire précise a fixé cette cotisation calculée au plus juste de ses objectifs. Il entend répondre à son ambition d’être porteur de ses missions et de faire des professionnels infirmiers de vrais acteurs du système de santé de notre pays en toute indépendance.

 

Présidence

Contact presse 

Tél. : 06 10 83 47 13

Courriel : ordre-infirmier.national@orange.fr

 

 

obligation d'affichage des tarifs dans les cabinets infirmiers

Par filessonne :: 25/02/2009 à 13:56 :: Général

Décret no 2009-152 du 10 février 2009 relatif à l’information sur les tarifs d’honoraires pratiqués par les professionnels de santé

NOR : ECEC0823755D

Art. 1er. − Au chapitre Ier du titre Ier du livre Ier de la première partie du code de la santé publique

(dispositions réglementaires), après la section 2, il est créé une section 3 comprenant les articles R. 1111-21 à

R. 1111-25 ainsi rédigée :

« Section 3

« Obligation d’affichage du professionnel de santé

« Art. R. 1111-21. Les professionnels de santé mentionnés aux livres Ier et III de la quatrième partie du présent code et qui reçoivent des patients affichent, de manière visible et lisible, dans leur salle d’attente ou, à défaut, dans leur lieu d’exercice, les tarifs des honoraires ou fourchettes des tarifs des honoraires qu’ils pratiquent ainsi que le tarif de remboursement par l’assurance maladie en vigueur correspondant aux prestations suivantes dès lors qu’elles sont effectivement proposées :

« 1o Pour les médecins : consultation, visite à domicile et majoration de nuit, majoration de dimanche, majorations pratiquées dans le cadre de la permanence des soins et au moins cinq des prestations les plus couramment pratiquées ;

« 2o Pour les chirurgiens-dentistes : consultation et au moins cinq des prestations de soins conservateurs, chirurgicaux et de prévention les plus pratiqués et au moins cinq des traitements prothétiques et d’orthopédie dento-faciale les plus pratiqués ;

« 3o Pour les autres professionnels de santé : consultation, visite à domicile et au moins cinq des prestations les plus couramment pratiquées.

formation hypocampes le 18 mars au CH d'Arpajon

Par filessonne :: 24/02/2009 à 16:06 :: Général

Les Gérontechnologies

Pr Anne-Sophie RIGAUD – Psychiatre – Hôpital Broca

Mercredi 18 mars 2009 à 20h30 (Buffet à partir de 19h45)

Centre Hospitalier

SSR - SLD

Rue de la Croix d’Egly - 91290 ARPAJON

Ne pas entrer dans l'hôpital (rue de Verdun)

Le SSR se trouve au bout de la rue des Processions

première réunion du Conseil National de l'Ordre Infirmier le 5 février

Par filessonne :: 06/02/2009 à 20:56 :: Général
Le Conseil National de l’Ordre des Infirmiers s’est réuni pour sa première séance plénière le 5 février 2009
Cette première séance fondatrice a réuni les 52 conseillers ordinaux nationaux autour des valeurs qui animent l’ordre :
• Assurer à la population des soins infirmiers de qualité, adaptés aux besoins de santé de la population, et réalisés par des personnels qualifiés et compétents
• Assurer la promotion de la profession infirmière, le suivi démographique et anticiper les nouveaux rôles infirmiers
• Garantir aux infirmiers une réelle place d’acteur responsable dans la politique de santé.
Les débats des conseillers nationaux ont été largement nourris par les travaux engagés depuis le mois d’avril 2008 par les conseils départementaux et régionaux.
Dans le cadre fort de ces engagements, le Conseil national s’est donné deux priorités pour les mois à venir :
• Initier le plus rapidement possible le « chantier » du code de déontologie pour doter la profession de repères nécessaires à la qualité de ses pratiques quotidiennes, à la fois relationnelles et techniques.
• Mettre en place une organisation ordinale proche, opérationnelle efficiente au service de tous les infirmiers et pour l’excellence des soins.
L’actualité professionnelle infirmière reste un sujet de préoccupation majeur pour le CNOI et notamment :
• Le projet de loi HPST qui a fait le choix de faire disparaitre les infirmiers de toutes les fonctions, reconnaissance de responsabilités et représentativité, pourtant essentiel à la qualité et la sécurité des soins, que ce soit au sein de l’hôpital comme en ambulatoire.
Par exemple, le fait que la Commission des Soins des Etablissements de Santé soit totalement ignorée choque particulièrement la communauté infirmière hospitalière.
• Le projet d’universitarisation partielle de la formation infirmière subissant « le poids de l’histoire française ». Le Conseil national de l’Ordre des infirmiers a voté à l’unanimité le refus du grade licence, exception française, ne correspondant pas aux modèles européens et francophones de filière LMD en sciences infirmières.
• Le projet actuel de référentiel de formation souffrant en l’état d’une approche approximative dans le choix des ECTS dont le CNOI peine à voir l’adaptation avec les besoins de santé de la population et le niveau de qualification en soins infirmiers nécessaire pour y répondre avec compétence et sécurité.
• La permanence et la continuité des soins qui font partie intégrante de la pratique infirmière.
Ces sujets seront instruits suivis et traités par le CNOI avec une seule ambition : améliorer la sécurité et la qualité des soins pour tous les patients que les infirmiers soignent, éduquent et suivent au quotidien quels que soient leur lieu et mode d’exercice.
Le 5 février 2009
Présidence
Contact presse : 06 10 83 47 13
Adresse provisoire : 116 rue de la Convention 75015 PARIS mail : ordre-infirmier.national@orange.fr

Jean François - 34 ans - Infirmier libéral

Par filessonne :: 12/01/2009 à 09:40 :: Général

INFIRMIERE: la mort de l'enfant EXPLICATION DEC 2008

Par filessonne :: 09/01/2009 à 15:56 :: Général

BONNE ET HEUREUSE ANNEE 2009

Par filessonne :: 31/12/2008 à 16:18 :: Général
Toute l'équipe de Fil Essonne vous souhaite une bonne année 2009  !!

           

Le projet de loi HPST adopté en Conseil des ministres

Par filessonne :: 25/10/2008 à 15:20 :: Général


Le 25 Octobre 2008 - (APM International) : La ministre de la santé, Roselyne Bachelot, a présenté mercredi en Conseil des ministres le projet de loi hôpital, patients, santé et territoires (HPST).
 
Ce projet de loi portant réforme de l'hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires comporte quatre titres et 33 articles et sera discuté au Parlement début 2009.

"Il propose une modernisation globale du système de santé et apporte des réponses aux grands enjeux que sont l'accès de tous aux soins, le décloisonnement entre l'ambulatoire, l'hôpital et le médico-social, l'amélioration de la prise en charge des maladies chroniques, la santé des jeunes et, d'une manière générale, la coordination du système de santé", est-il indiqué dans le compte rendu du Conseil des ministres.

Le premier volet concerne les établissements de santé et reprend les propositions formulées par la commission présidée par Gérard Larcher. Le deuxième titre concerne l'accès aux soins de ville et vise à améliorer la répartition des médecins sur le territoire.

Le titre dédié à la santé publique et à la prévention inscrit dans la loi l'éducation thérapeutique et prévoit plusieurs mesures visant à restreindre l'accès des jeunes à l'alcool. Enfin, le dernier titre concerne l'organisation territoriale et prévoit la création des agences régionales de santé (ARS).

La ministre de la santé, Roselyne Bachelot, vise une adoption définitive fin janvier du projet de loi.

Les 33 articles du projet de loi portant réforme de l'hôpital et relatif aux patients, se répartissent ainsi :

Titre I - Modernisation des établissements de santé

  • article 1 - missions des établissements de santé et missions de service public
  • article 2 - qualité et sécurité des soins dans les établissements de santé
  • article 3 - contrats pluriannuels d'objectifs et de moyens (CPOM)
  • article 4 - statut des établissements publics de santé
  • article 5 - conseil de surveillance des établissements publics de santé
  • article 6 - directeur et directoire et contrôle des décisions des établissements publics de santé
  • article 7 - nomination et gestion des personnels de direction de la fonction publique hospitalière
  • article 8 - organisation interne des établissements publics de santé
  • article 9 - certification des comptes des établissements de santé
  • article 10 - création d'un nouveau statut contractuel pour les médecins
  • article 11 - simplification du régime relatif aux cessions immobilières, baux, et contrats de partenariat
  • article 12 - communautés hospitalières de territoire (CHT)
  • article 13 - simplification du droit des groupements de coopération sanitaire


Titre II - Accès de tous à des soins de qualité

  • article 14 - principes d'organisation de l'offre de soins en niveaux de recours et définition de la médecine générale de premier recours
  • article 15 - régulation territoriale de la démographie médicale
  • article 16 - organisation et gestion de la permanence des soins ambulatoires
  • article 17 - principe général de coopération entre professionnels de santé
  • article 18 - limitation des refus de soins par les médecins et dentistes
  • article 19 - formation continue des professions médicales, pharmaciens, auxiliaires de santé et préparateurs en pharmacie
  • article 20 - réforme des laboratoires d'analyse de biologie médicale
  • article 21 - rapprochement des législations européennes des Etats membres relatives à la reconnaissance des qualifications professionnelles, des qualifications des cycles d'études médicales et aux dispositifs médicaux implantables

Titre III - Prévention et santé publique

  • article 22 - éducation thérapeutique du patient
  • article 23 - interdiction de vente d'alcool aux mineurs
  • article 24 - interdiction de la vente d'alcool au forfait, dans les stations-service, réglementation de la vente d'alcool réfrigéré et de la vente à domicile
  • article 25 - interdiction des "cigarettes bonbons"


Titre IV - Organisation territoriale du système de santé

  • article 26 - création des agences régionales de santé (ARS)
  • article 27 - représentation des professionnels de santé
  • article 28 - principes de planification et d'autorisation des établissements et services médico-sociaux
  • article 29 à 32 - dispositions de coordination et dispositions transitoires avec la création des ARS
  • article 33 - ordonnances pour les mesures de mise en cohérence des textes rendues nécessaires par la présente loi, la révision du régime des centres de lutte contre le cancer et les mesures d'adaptation pour les TOM


( Document pouvant être consulté sur www.apmnews.com/documents/Projet_Loi_HPST_211008.pdf )
 
 Source : http://www.infirmiers.com/actu/detail_actu.php?id_news=1669

vaccination anti-grippe 2008

Par filessonne :: 16/10/2008 à 15:27 :: Général

Il avait été acté dans notre nouvelle convention signée en 2007 que nous pratiquerions les vaccins antigrippe avec la cotation AMI2.
La signature de l’avenant n°1 conforte cette possibilité en échange de la régulation démographique de notre profession libérale (décret n°2008-877 et décret n°2008-878 du 29 août 2008).

Le vaccin antigrippe fait à présent partie de notre « rôle propre » au grand regret de l’Académie de Médecine qui refuse cette situation.

Le Journal Officiel n’est pas encore paru asseyant ainsi la décision de la CHAP (Commission de Hiérarchisation des Actes et Prestations, ancienne commission à la nomenclature) et permettant la cotation du vaccin à AMI 2.

Le vaccin pratiqué par l’infirmière s’adresse aux personnes ayant déjà été vacciné de 65 ans et plus et des patients de tout âge atteints de maladie chronique.

Le patient vous remet le vaccin et le « bon pour la délivrance gratuite du vaccin antigrippal » complété et tamponné par le pharmacien. Il vous faut vous assurer qu’il ne présente aucune contre-indication notamment aux protéines de l’œuf.

Il faut garder trace de cet acte en remplissant une fiche de suivi qui sera incluse au dossier de soins du patient, voici les renseignements à remplir :

-          Nom, prénom du patient, date de naissance, son adresse, Tél

-          S’il a un bon adressé par sa caisse d’assurance maladie (si non, vérifier que la vaccination se fait par le médecin ou l’infirmière)

-          Médecin traitant

-          Recherche d’une allergie connue, autre..

-          Concernant le vaccin : sa dénomination, le n° de lot, date de péremption

-          Nom de l’infirmière pratiquant le vaccin

en provenance de la fédération des maladies orphelines

Par filessonne :: 02/10/2008 à 09:04 :: Général

Bonjour,
Nous avons  reçu un mot de la FMO (fédération des maladies orphelines).
Roselyne Bachelot veut mettre un terme au Plan "Maladies Rares", et le seul moyen de faire changer les choses c'est d'obtenir au mois 100 000 signatures.
Cela ne marche que par internet. Il faut aller sur le site, et signer, c'est gratuit et ça prend une minute seulement.
Il reste peu de temps et on a que 43628 signatures pour le moment.
Un grand Merci de bien vouloir nous aider, et faire circuler ce mail à un maximum de personnes.

http://www.fmo.fr/petition/

DGS URGENT

Par filessonne :: 01/10/2008 à 16:07 :: Général

Les données de surveillance épidémiologique ont permis de révéler depuis le début 2008 la survenue de plusieurs foyers épidémiques de rougeole en France (plus de 150 cas).

Dans ce contexte, il est donc possible que vous soyez amenés à prendre en charge des cas de rougeole.

Vos signalements de tout cas suspect auprès des DDASS, couplés à la confirmation biologique de chaque cas, permettent, d’une part, d’optimiser la mise en place des mesures de protection individuelles et collectives autour des cas et, d’autre part, d’assurer la surveillance de la maladie (la France étant engagée au niveau de la région OMS-Europe, dans un objectif d’élimination de la maladie).

Une communication nationale est menée afin de sensibiliser la population à l’importance de la vaccination.

 

Des informations complémentaires sont disponibles sur :

http://www.invs.sante.fr/surveillance/rougeole/default.htm (données épidémiologiques) http://www.invs.sante.fr/surveillance/mdo/fiches/fiche_rougeole.pdf (fiche de notification) http://www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/rougeole/circ_040705.pdf (mesures autour des cas) http://www.sante.gouv.fr/htm/dossiers/rougeole/ (plan d’élimination de la rougeole) http://www.invs.sante.fr/beh/2008/16_17/beh_16_17_2008.pdf (calendrier vaccinal 2008)

 

réunion organisée par l'Ordre Infirmier de l'Essonne

Par filessonne :: 29/09/2008 à 14:34 :: Général
REUNION LE 9 OCTOBRE 2008 à partir de 19h30
Salle du Conseil Municipal
La Grange aux Bois
91370 YERRES

Cette réunion vous est proposée par le Conseil de l'Ordre Départemental des Infirmiers de l'Essonne, avec la collaboration de Monsieur Nicolas DUPONT-AIGNAN, Député Maire de Yerres, pour :

- Présenter le Conseil Départemental de l'Ordre des Infirmiers
- Présenter ses élus et les membres du bureau
- Présenter les missions et actions de l'Ordre
- Vous informer des projets de loi en cours, en particulier l'avant-projet de la loi Hôpital, Patient, Santé, Territoire.
- Répondre à vos questions et éventuelles attentes.

Cette réunion est ouverte à toutes les infirmières et à tous les infirmiers concernés par l'avenir de notre profession quelque soit leur mode d'exercice (Salariés du public, du privé, d'entreprise, mode libéral et autres
secteurs d'activité)
Aussi pouvez-vous retrouver l’actualité de votre Conseil Départemental des Infirmiers de l’Essonne en ligne sur
http://ordreinfirmiers91.blogspot.com 
Copyright © 2006 Fil Essonne : l'association des infirmières et infirmiers libéraux de l'Essonne - Blog créé avec ZeBlog.com